Tree Park Lined

L’espace Écoute Deuil

Accompagnement des personnes endeuillées

La perte d’un proche est une épreuve qui ébranle profondément notre vie, notre identité et le sens de notre existence. Cette traversée du deuil peut nous faire ressentir une urgence de parole et de partage. Mais dans notre société il y a peu de place, peu de disponibilité pour cet échange. 

Au sein de l'association JALMALV Grenoble, les bénévoles de l'espace Ecoute Deuil sont là pour vous accueillir et vous proposent, si vous le désirez, de vous exprimer (en toute confidentialité) au téléphone, en face à face ou en groupe.

Au cours de ces rencontres vous pouvez exprimer ce que le deuil vous fait vivre et découvrir des repères, établir des liens, créer des solidarités, autant de supports nécessaires pour traverser la perte d’un proche ou d’un tout proche quelles qu’en soient les circonstances.

Les bénévoles d'Ecoute Deuil sont tous formés à l'écoute et à l’accompagnement de deuil et sont supervisés régulièrement. Ils adhèrent aux principes de base de l'association : confidentialité, gratuité, laïcité.

Que proposons nous 

Contact

04 76 03 13 11

ecoutedeuil.grenoble@gmail.com

 

Vous pouvez nous laisser un message avec vos coordonnées.

Les messages sont écoutés et lus régulièrement. 

Entretiens Individuels

en présentiel ou par téléphone

sur rendez-vous
 

Contactez-nous
par téléphone
ou par email

Deuil Adulte

 

Deuil Périnatal

La participation à un groupe est proposée après un entretien individuel.

 

Formation des bénévoles d'Ecoute Deuil

  • Formation à l’écoute organisée par JALMALV-Grenoble, 3 week-ends

  • Formation à l'accompagnement du deuil : 2 week-ends

  • Formation à l’animation de groupes d’endeuillés : 1 week-end

  • Réunions de fonctionnement entre bénévoles

  • Supervisions régulières (tous les deux mois)

 

Participer à un groupe, pourquoi ?

Les groupes d’écoute et d’entraide tentent de reconstituer de petites communautés de partage et de solidarité.

Les personnes y évoluent à leur rythme et à leur façon.

Dans ces groupes, chacun est à la fois aidé et aidant pour les autres.

Dans le partage de leurs ressemblances et de leurs différences, les personnes endeuillées trouvent des repères.

Elles prennent la mesure du chemin sur lequel elles sont désormais engagées et trouvent l’espoir de continuer à avancer.

Ces rencontres permettent de ne pas se sentir exclus : par la libre circulation de la parole, par l’accueil des émotions et le sentiment d’appartenance qui s’y développe, le groupe devient un lieu de transition qui permet de revenir progressivement « parmi les autres », de conserver une intégration sociale.

Le Cadre

Confidentialité – Gratuité – Laïcité

 

Les règles qui permettent le fonctionnement du groupe : règles d’écoute et de respect mutuel

  • Respect du cheminement de chacun

  • Pas de conseils, pas de commentaires, pas de jugement ou d’évaluation

  • On est écouté et on écoute : chacun doit pouvoir s’exprimer s’il le désire, on ne monopolise pas la parole, on respecte les moments de silence qui permettent d’intégrer ce qui vient d’être dit, on n’interrompt pas, on laisse finir, on ne fait pas d’apartés, on met son portable en mode silence 

  • Personne n’est obligé de prendre la parole

  • Échanges autour du vécu du deuil et pas sur d’autres terrains

  • Préserver l’anonymat des personnes, des établissements ou des organismes cités

  • Confidentialité : ce qui se dit dans le groupe reste dans le groupe

  • On prévient en cas d’absence

Dans les jours qui suivent, on peut se sentir un peu « patraque », avoir comme des courbatures au moral (comme après une marche en montagne, on a des courbatures aux jambes …) ; ceci est normal et s’estompe rapidement pour laisser la place aux bénéfices de ces rencontres qui permettent de se sentir moins seul face à ce deuil.